Développement organisationnel

La qualité du dialogue entre individus, entre équipes de travail (horizontal – dialogue de Coopération) et à travers les niveaux hiérarchiques (vertical- dialogue de Mission) est l’élément clé déterminant la finalité des échanges : Elle influence directement l’efficacité des groupes au travail.

« Organizational Development » (OD), est une approche particulière et multiple faisant référence à une mosaïque de démarches, toutes orientées vers le même objectif qui est de traiter l’organisation dans son ensemble et non les personnes dans l’organisation. En cela « Organizational Development » est une école de pensée novatrice complémentaire du Coaching, du Team Building et de la Formation.

Le Développement Organisationnel, c'est une démarche consciente et délibérée par laquelle l’entreprise met en place un effort planifié et généralisé pour améliorer sa capacité de résolution de problèmes et les processus de sa réactualisation. Le Changement est mis en place à l’aide d’un agent de changement ou catalyseur (Beckart).

« Organizational Development » est un concept fondé sur l’hypothèse que le système présente des propriétés différant des propriétés de ses parties.
Cette vison a justifié un examen global renouvelé de l’ensemble des fonctionnements humains et a conduit à viser une approche plus coopérative de la culture organisationnelle et plus particulièrement de la culture de l’équipe de travail.

La formation au Changement Emergent donne aux participants l’expérience et les fondements théoriques des interactions de processus humain et de leur lien avec la performance.

Elle permet de comprendre les mécanismes qui animent les organisations...ceux qui donnent envie à chacun de prendre sa place...et permet d'établir des stratégies d’intervention transférables.

On peut constater que les entreprises qui tiennent insuffisamment compte des aspects de processus humains et sociaux rencontrent soit de grandes difficultés dans la réalisation de leurs stratégies, soit elles se voient soudainement exposées à des risques « humains » qu’elles peinent à comprendre et – par conséquent – à contrecarrer. Leur top management est de plus en plus mis en question et les analystes financiers commencent à évaluer les aspects culturels au même titre que les actifs. Pour cette raison, un nombre croissant entreprises investit dans les aspects culturels et humains. Les plus avancées en font même un élément clef de leur stratégie.

La qualité du dialogue entre individus, entre équipes de travail (horizontal – dialogue de Coopération) et à travers les niveaux hiérarchiques (vertical- dialogue de Mission) est l’élément clé déterminant la finalité des échanges : Elle influence directement l’efficacité des groupes au travail.